Une femme comme je les aime

KYUNG WHA CHUNG est une femme qui ne s'en laisse pas compter par la partition, les notes qu'elle tire de son violon ont intérêt à être celles qu'elle désire, sans concession, d'une rare exigence ; elle envoie son violon au bout de lui même.

http://youtu.be/XJ8HWI62m-o

 

dimanche 31 août 2014 18:10


DEVENIR AMI ?

avant de décider si un tel ou l'autre va devenir un ami lisez cet extrait de ce livre : Hadrien France-Lanord / S'ouvrir en l'amitié

"À partir de la question de la philia (amicalité), Aristote nous aide à nous déshabituer d'une entente « sentimentale » de l'amitié. Nous voyons dès lors qu'il s'agit dans la philia d'un rapport à l'autre eu égard à son être et à son excellence. Sont ici en débat des problèmes métaphysiques centraux dans la mesure où la philia met en jeu chez les Grecs la question de l'être. Comme nous permet de le préciser Heidegger, le rapport entre deux êtres humains est impensable sans que soit élucidée la question du rapport à l'être en général. L'ami est celui qui m'octroie le libre rapport à mon être. Le plus extraordinaire tient au fait que l'ami m'octroie quelque chose dont il n'a pas lui-même la possession. Il donne quelque chose qu'il n'a pas. Mais c'est par lui et grâce à lui que je vais y prendre part - prendre part à cela qui m'est propre. Telle est la splendeur de la finitude humaine : ce qui m'est le plus propre, je n'en ai pas la possession. Dans l'amitié, vous êtes le là de ce que vous avez à être, parce que l'ami vous octroie votre ouverture à l'être. Quant à cet octroi, il n'est pas possible sans la parole qui a de manière très singulière trait à l'amitié dans son sens le plus ample. C'est pourquoi le poète s'appelle l'ami de la maison du monde."

lundi 09 juin 2014 18:28


mes chansons preferees LES MOTS BLEUS DE CHRISTOPHE

chanté par Thierry Amiel

http://youtu.be/g-go8LCqzmg

 

Dédié à quelqu’un Avec qui je partage l'éblouissure bleus des yeux 

J’aime le silence immobile d'une rencontre... je reviendrai aussi par le train de nuit

Toutes les excuses que l'on donne sont des baisers volés

Les grands discours futiles ....

Les mots qu'on dit avec les yeux ... bleus

Tous les mots bleus

Qui rendent les gens heureux

 

jeudi 29 mai 2014 18:47


MES POESIES PREFEREES SOUS LE PONT MIRABEAU

L'enregistrement qui suit est celui d'Apolinaire qui a enregistré son propre poême 1911/1914 ARCHIVES

LE PONT MIRABEAU

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu'il m'en souvienne
La joie venait toujours après la peine.
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure
Les mains dans les mains restons face à face
Tandis que sous
Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l'onde si lasse
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure
L'amour s'en va comme cette eau courante
L'amour s'en va
Comme la vie est lente
Et comme l'Espérance est violente
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure
Passent les jours et passent les semaines
Ni temps passé
Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine

jeudi 29 mai 2014 17:57


ALLEZ LOIN AVEC QUELQU'UN ... Dan ? 7

Allez loin avec quelqu'un c'est savoir communiquer d'âme à âme dans toutes les expressions de la foi et s'ouvrir au seul Au Delà.
http://youtu.be/WtsmqzcYkMs

vendredi 23 mai 2014 14:18


|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à kadooome

Vous devez être connecté pour ajouter kadooome à vos amis

 
Créer un blog